Conférence du lundi 9 novembre 2015

par André Senik

de 18 h à 20h au Café du Pont Neuf

Le Manifeste du Parti communiste aux yeux de l'HistoireLe Manifeste du parti communiste aux yeux de l'Histoire

L'enregistrement de la conférence

La réalité de ce que fut le communisme qui se réclamait du Manifeste n'est plus contestée.  

Pourtant, jamais ce best-seller absolu n'a été mis en examen pour sa responsabilité dans l’Histoire, comme si Marx était par essence insoupçonnable d'avoir engendré Lénine, Staline Mao et les autres

La plupart des critiques les plus sévères (y compris Boris Souvarine, la référence de notre Institut d’Histoire Sociale) soutiennent que la pensée de Marx est complexe, ambivalente, et que si elle a pu servir de caution  à des régimes totalitaires et terroristes, elle n'en est pas directement la source.  

André Senik en conteste "l'absolution".

Dans cette première édition résolument critique du Manifeste du parti communiste qui vient de paraître chez Pierre-Guillaume de Roux,(1) il analyse scrupuleusement et sans complaisance les effets pratiques contenus dans la lettre et l'esprit de ce texte qui est resté la Bible unique du mouvement communiste international.  

André Senik présentera son ouvrage et en débattra avec l'assistance le 9 novembre de 18h à 20h au Café du Pont Neuf, 14 quai du Louvre, Paris 1er (Métro Châtelet, Louvre-Rivoli, Pont-Neuf).   

Notes
⇑(1) Le Manifeste du parti communiste aux yeux de l'Histoire, éditions Pierre-Guillaume de Roux, 278 pages, 23 euros

.